Les conservateurs en cosmétique

Publié le 08/01/2020

Les conservateurs sont souvent montrés du doigt en cosmétique, mais de quoi parle-t-on vraiment ? A quoi servent-ils et lesquels privilégier ?

Qu’est-ce qu’un conservateur et à quoi sert-il en cosmétique ?

En cosmétique, les conservateurs ont un rôle double. D’une part, ils permettent de limiter le développement de micro-organismes comme les bactéries et les champignons, qui pourraient avoir des conséquences néfastes pour la peau. D’autre part, ils limitent le vieillissement du produit, qui correspondrait à une dégradation de ses qualités organoleptiques, telles que la texture, la couleur ou l’odeur.  

Pourquoi les conservateurs en cosmétique ont-ils – parfois à tort – mauvaise presse ?

Les conservateurs sont souvent critiqués car certains d’entre eux peuvent être allergisants ou irritants. En effet, leur fonction première – lutter contre le développement de micro-organismes – peut interférer avec la flore microbienne naturellement présente sur la peau. Mais attention à ne pas faire de généralités : les connaissances de plus en plus poussées dans ce domaine permettent aux laboratoires de privilégier des ingrédients sains et sans risque. Aujourd’hui, les formules cosmétiques sont testées avant leur mise sur le marché pour tester et valider leur innocuité.

Dans quels soins cosmétiques retrouve-t-on obligatoirement des conservateurs ?

La plupart des micro-organismes se développent dans des milieux aqueux. Ainsi, les cosmétiques contenant un part d’eau importante sont particulièrement sensibles au développement des bactéries ou des champignons : il est alors indispensable d’utiliser un conservateur. Attention, des produits ne contenant pas d’eau peuvent aussi nécessiter l’utilisation d’un conservateur : des tests doivent être réalisés sur chaque formule pour s’assurer que les micro-organismes ne se développent pas dans le temps et que le soin ne vieillit pas prématurément.

Existe-t-il d’autres solutions qui contribuent à la bonne conservation des soins cosmétiques ?  

Certains packagings permettent de limiter le développement bactérien dans les soins cosmétiques et limitent ainsi l’utilisation de conservateurs. C’est le cas des flacons airless par exemple : les soins qu’ils contiennent n’entrent jamais en contact avec l’extérieur. Cela évite que l’utilisateur incorpore lui-même des micro-organismes vivant sur sa peau. En outre, le soin n’est jamais en contact avec l’air ambiant, ce qui limite les risques de contamination. Attention, l’usage de packagings airless n’exclut pas l’utilisation de conservateurs pour toutes les raisons citées précédemment.

Quelques exemples de produits en flacon airless :

Fondant Royal – Crème de jour au miel, à la cire d’abeille et à la gelée royale – Flacon airless 50mL

Sérum Royal – Sérum à la gelée royale et à la propolis – Flacon airless 30mL

La cosmétique bio utilise-t-elle des conservateurs ?

En conventionnel comme en bio, les soins cosmétiques ne se conservent pas par eux-mêmes ! En fonction de leur composition, ils peuvent donc nécessiter l’utilisation de conservateurs. La différence se fait au niveau des choix des conservateurs. Certains d’entre eux sont autorisés dans les cosmétiques certifiés bio par Ecocert. C’est le cas de :

  • L’acide benzoïque (ou benzoate de sodium) et ses sels
  • L’alcool benzylique
  • L’acide salicylique et ses sels
  • L’acide sorbique et ses sels
  • L’acide déhydroacétique et ses sels

Si les conservateurs ont historiquement une mauvaise image auprès des consommateurs, ils restent toutefois indispensables pour garantir la qualité et l’innocuité des soins cosmétiques ! Selon ses habitudes et ses convictions, chaque utilisateur de cosmétique peut choisir de privilégier des conservateurs autorisés en bio, en se référant à la liste INCI du produit.

Help : je suis à court d’idées de cadeaux de Noël eco-friendly !

Publié le 28/10/2019

Les jours raccourcissent, les températures baissent, les vitrines des magasins s’animent et les rues se parent de lumières de mille couleurs… Pas de doute : Noël approche ! Vous êtes à court d’idées de cadeaux de Noël à offrir à vos proches cette année ? Voici nos idées de cadeaux de Noël 100% plaisir et eco-friendly, pour faire plaisir tout en prenant soin de la nature et des abeilles !

Faire le choix de cadeaux de Noël eco-responsables

Que vous fassiez partie de la team des « prévoyants » qui commencent à acheter ses cadeaux de Noël dès la fin de l’été, ou plutôt de la team « dernière minute », vous n’êtes pas à l’abri d’une panne d’idées de cadeaux ! Alors pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups, en choisissant un cadeau qui fera plaisir à votre proche et qui prendra soin de la nature ? Suivez le guide.

Des coffrets de cosmétiques aux ingrédients de la ruche, engagés pour la sauvegarde des abeilles

Coffret Noël cosmétiques

L’hiver, la peau peut souffrir des chutes de températures. Les ingrédients de la ruche ont des propriétés exceptionnelles : ils hydratent, nourrissent et protègent votre peau en profondeur. Les coffrets de Noël Folies Royales contiennent chacun 3 soins cosmétiques bio et made in France aux ingrédients de la ruche. Leur petit plus : pour chaque produit acheté, vous parrainez 5 abeilles et contribuez à semer 1m² de biodiversité florale !

Un parrainage de ruche

Ce n’est un secret pour personne : les abeilles sont menacées de disparition. Elles sont pourtant indispensables à l’équilibre de notre écosystème puisque ce sont elles qui pollinisent de nombreux végétaux ! L’initiative Un Toit Pour les Abeilles vous propose de parrainer des abeilles en offrant un soutien humain et financier à un apiculteur de votre choix. En contrepartie, vous recevez un miel délicieux récolté en France !

Des cadeaux personnalisés fabriqués par vos soins !

Adeptes des cadeaux personnalisés, n’hésitez plus et fabriquez vous-mêmes les cadeaux de Noël à offrir à vos proches. Voici quelques idées pour recycler vos pots en verre et en faire de jolis objets utiles à offrir à Noël !

idées cadeaux Noël DIY

Des graines pour faire pousser des fleurs mellifères

Les fleurs mellifères sont les fleurs que les abeilles peuvent butiner. A Noël, pourquoi ne pas offrir quelques sachets de graines à planter pour donner un coup de pouce aux abeilles ? Voici quelques exemples de fleurs dont les abeilles raffolent : lavande, thym, sauge, crocus, marguerites, dahlias ou myosotis…

Comment protéger sa peau lorsqu’il fait froid ?

Publié le 28/10/2019

L’arrivée du froid hivernal rime souvent avec inconfort, peau qui tiraille et rougeurs. Les écarts de températures entre l’intérieur et l’extérieur sont également responsables de sécheresse cutanée. Alors comment protéger sa peau lorsqu’il fait froid et préparer sa peau pour éviter ces désagréments dus à la chute des températures ?

L’hydratation : le rituel indispensable pour protéger sa peau en hiver !

Le sébum est produit par les glandes sébacées, situées sous la peau. Il forme une barrière protectrice entre la peau et son environnement, la protégeant ainsi des agressions extérieures. Lorsque les températures sont basses, la peau a tendance à produire moins de sébum. Alors comment protéger sa peau lorsqu’il fait froid ? L’épiderme est alors davantage exposé aux variations de températures, à la pollution et à la déshydratation. Pour compenser, un maître mot : l’hydratation ! Il est conseillé d’appliquer une crème hydratante le matin sur une peau bien nettoyée, et le soir après un démaquillage complet. Si vous habitez en ville et que votre peau est en contact fréquent avec de la pollution, n’hésitez pas à appliquer un sérum avant votre crème de jour. Il formera une protection supplémentaire entre la peau et son environnement, et limitera ainsi le contact entre les polluants et votre épiderme.

Nourrissez votre peau en profondeur pour lutter contre les effets du froid

Une fois par semaine, un masque hydratant redonnera du confort et de la souplesse à la peau de votre visage. En rétablissant ainsi son équilibre, vous limiterez les démangeaisons inconfortables et l’apparition de rougeurs. Astuce beauté : n’hésitez pas à faire un gommage léger avant d’appliquer le masque, pour nettoyer la peau des impuretés et optimiser l’absorption des actifs contenus dans le masque.

Quels ingrédients favoriser dans mes cosmétiques d’hiver ?

Les ingrédients de la ruche sont nous chouchous pour l’hiver. Le miel est réputé pour ses propriétés cicatrisantes et hydratantes. La gelée royale a quant à elle de nombreux effets anti-âge et antioxydantes. La propolis est utilisée par les abeilles pour ses propriétés antibactériennes et antifongiques. Enfin, la cire d’abeille est particulièrement intéressante en hiver en formant une couche de protection entre la peau et son environnement. La cire d’abeille évite ainsi la déshydratation de la peau tout en la protégeant des agressions extérieures.

Découvrir les propriétés du miel en cosmétiques

Ne pas oublier de soigner ses mains et ses lèvres !

Aussi exposées au froid, vos mains et vos lèvres sont vulnérables à l’arrivée de l’hiver. Pensez à bien les hydrater et à les protéger à l’aide de soins adaptés !

Folies Royales : les cosmétiques pour protéger les abeilles

Publié le 16/09/2019

Protéger des abeilles en prenant soin de soi ? C’est possible ! Basée à La Rochelle, la marque de cosmétique Folies Royales est bio et made in France… Mais pas que ! Créée par l’initiative Un Toit Pour les Abeilles, cette jeune marque de cosmétiques a un objectif ambitieux : permettre aux femmes et aux hommes de prendre soin de soi en prenant soin de la nature.

Parrainer des abeilles et semer des m² de biodiversité, tout en prenant soin de soi

C’est le pari un peu fou qu’a fait la marque dès sa création : créer un cercle vertueux pour rendre à la nature ce qu’elle nous donne au quotidien. En effet, les formules des soins Folies Royales contiennent entre 97.8% et 100% d’ingrédients d’origine naturelle, parmi lesquels les précieux ingrédients de la ruche (miel, gelée royale, cire d’abeille, propolis), mais aussi de nombreuses variétés végétales. Dès lors, il était primordial d’œuvrer en faveur de la nature et des abeilles. Folies Royales s’engage : chaque produit acheté permet de parrainer 5 abeilles et de semer 1m² de fleurs mellifères, dont les petites butineuses raffolent.

La création de ruches de biodiversité pour protéger les abeilles

Nous installons les abeilles parrainées par Folies Royales dans des ruches de biodiversité en Charente Maritime. Une ruche de biodiversité est fabriquée à partir de troncs d’arbres creux, d’argile ou en osier tressé par exemple. Non destinées à la production de miel, elles permettent de se rapprocher le plus possible du mode de vie de l’abeille « sauvage ».

Mais… On en est où ?

Chaque jour, vous parrainez de nouvelles abeilles et contribuez à semer des mètres carrés de biodiversité. MERCI ! Retrouvez le décompte sur cette page.

Idées DIY pour recycler ses pots de miel

Publié le 26/08/2019

Vous avez terminé votre miel et n’avez pas à cœur de jeter leurs jolis pots ? Voici quelques astuces pour recycler vos pots de miel en verre et en faire de la déco pour toutes les pièces de la maison !

1 – Recycler vos pots de miel vides en mini-jardinières pour planter des herbes aromatiques

Tout le monde n’a pas de jardin à disposition pour faire pousser ses herbes aromatiques… Et c’est tellement pratique de les avoir à portée de main dans la cuisine ! Après avoir bien lavé et séché vos anciens pots de miel – et éventuellement de les avoir décorés avec des feutres spécialement conçus pour dessiner sur le verre – remplissez-les de terreau et plantez-y vos herbes aromatiques préférées : basilic, persil, menthe, thym, romarin, ciboulette…

Source photo : Pinterest DIY Garden

Attention, les besoins en eau et en lumière sont spécifiques à chaque plante : renseignez-vous pour leur trouver la meilleure place dans votre cuisine !

2 – Passer de pots de miel à pots de confiture

L’idée peut paraître simple… Mais au lieu d’acheter des pots à confiture, pourquoi ne pas recycler vos pots de miel vides qui ne vous servent plus et les remplir d’une délicieuse confiture faite maison ?

Source photo : l’express.fr

3 – Des photophores personnalisés à partir de pots de miel vides

Taille, forme, couleur, dessins… Une multitude de choix s’offrent à vous pour créer vos photophores personnalisés à partir de pots de miel ! Une jolie idée de cadeau personnalisé.

Source photo : marieclaire.fr

4 – Des rangements pour votre salle de bain

Vous en avez assez de perdre vos pinces à cheveux ? De conserver vos cotons dans des sachets plastiques ? Pratiques et jolis, vos anciens pots de miel donneront une touche de modernité à votre salle de bain, tout en vous permettant de la garder ordonnée! Idéal pour ranger cotons, cotons tiges, pinceaux à maquillage, accessoires cheveux…

Source photo : Mon vanity deal

Il ne vous reste plus qu’à vous lancer ! Envoyez-nous les photos de vos plus belles réalisations..!

D’où vient le miel utilisé dans les cosmétiques Folies Royales ?

Publié le 13/08/2019

Le miel est un des ingrédients phares des produits Folies Royales. Il est toujours bio et récolté en France par des apiculteurs passionnés faisant partie du réseau Un Toit Pour les Abeilles. D’où vient ce miel utilisé dans les cosmétiques Folies Royales ?

A la rencontre de Renald P., apiculteur des Hauts de France

Renald, paysan bio depuis plus d’une dizaine d’années et ancien éleveur laitier a décidé de se diversifier dans l’apiculture biologique en 2012 (certification Ecocert). Amoureux de la nature depuis son enfance, Renald a pour éthique le respect de l’environnement et une démarche respectueuse de l’homme et des générations futures. Il vous explique d’où vient le miel utilisé dans les cosmétiques Folies Royales !

Son objectif : favoriser le naturel et le local

Renald élève lui-même ses reines et ses essaims, ayant suivi une formation spécifique d’élevage. Ses ruches sont des dadants comportant chacune 10 cadres, elles sont fabriquées en pin douglas provenant de la forêt voisine, la peinture de protection des ruches dite Suédoise est faite par ses soins, avec de la farine, de l’huile de lin et de l’ocre.

Un apiculteur soucieux de l’environnement

Renald cultive ses terres et plante sur plusieurs dizaines d’hectares les fleurs qui permettront à ses abeilles de s’épanouir. Il fournit également en blé sur des variétés oubliées et pauvre en gluten les boulangeries alentours.

Du miel de grande qualité

Les miels produits par Renald n’ont subi aucune transformation (non chauffés), ne contiennent aucun additif. Ils gardent ainsi toutes leurs propriétés gustatives et bienfaits pour la santé.

Comment éviter la peau qui brille ?

Publié le 12/08/2019

Pourquoi a-t-on la peau qui brille ?

La plupart du temps, la peau brille parce qu’elle produit du sébum en trop grande quantité. C’est sur la zone T (front, nez, menton) que la peau est plus susceptible de briller. Mais attention, le sébum n’est pas à éradiquer complètement ! Essentiel pour la peau, il agit en barrière protectrice et la protège des agressions extérieures. Si la production de sébum est excessive, cela peut être dû à différents facteurs :

  • Peau trop nourrie
  • Peau agressée par son environnement : pollution, produits non adaptés, maquillage…
  • Utilisation de produits asséchants trop agressifs
  • Période de stress
  • Mauvaises habitudes alimentaires

Sans oublier la part de la génétique : en effet, certaines personnes auront naturellement tendance à produire plus de sébum que d’autres !

L’été, la transpiration se mélange au sébum et peut accentuer cette brillance. Pas de panique, quelques gestes beauté simples peuvent vous aider à rééquilibrer votre peau pour limiter sa brillance.

Comment limiter cette brillance ?

Pour éviter que la peau du visage ne brille, il faut avant tout s’intéresser à son type de peau pour appliquer des soins adaptés : si votre peau a tendance à briller naturellement, il se peut qu’elle soit grasse. Il faut alors privilégier des crèmes pour peaux mixtes ou grasses qui régulent la production de sébum et matifient donc la peau. Si, au contraire, votre peau est sèche, il faut utiliser des crèmes et soins nourrissants et hydratants. Il suffit ensuite d’adopter une routine beauté simple et saine !

  • Se démaquiller tous les soirs, sans exception ! Une peau non démaquillée respire mal et se sent agressée, ce qui engendre la production de sébum comme mécanisme de défense. Sans compter que des pores bouchés peuvent être à l’origine de nombreuses imperfections : comédons, points noirs… Privilégier un lait démaquillant fluide léger ou une eau micellaire.
  • Utiliser un nettoyant visage doux et s’essuyer le visage délicatement en tapotant avec un linge propre
  • Faire des masques purifiants à l’argile, connue pour son action matifiante
  • Hydrater sa peau ! Malgré les idées reçues, les peaux mixtes ou grasses ont aussi besoin d’être hydratées et nourries. Une étape à ne pas oublier ! En été, la peau peut se contenter d’un sérum.
  • Utiliser un maquillage léger qui n’étouffe pas la peau

En résumé, trouver une routine qui laisse la peau respirer et s’adapte à ses besoins !

Quand faut-il commencer à utiliser des soins anti-âge ?

Publié le 07/08/2019

Naturellement, la peau évolue avec le temps : elle se détend, laisse apparaître les premières rides, quelques tâches brunes. Il existe aujourd’hui une multitude de soins et crèmes : quand commencer à utiliser des soins anti-âge ? Comment choisir son soin anti-âge et comment l’appliquer ?

Le vieillissement cutané : un phénomène naturel

Comme l’ensemble des organes du corps humain, la peau connaît de nombreuses évolutions tout au long de sa vie et peut en ressortir marquée. Mais c’est sur elle que les effets du temps sont les plus visibles ! Croissance, adolescence, grossesses, variations de poids… sont autant de périodes au cours desquelles la peau connaît de grands changements et peut être marquée. Avec le temps, les cellules de la peau se renouvellent moins vite, la quantité de collagène diminue, les tissus graisseux et musculaires peuvent fondre et contribuer au relâchement cutané en n’assurant plus leurs rôles de soutien.

Si l’effet du temps sur la peau est visible, il peut toutefois être influencé par une hygiène de vie et des soins adaptés.  

Quels sont les gestes quotidiens permettant d’entretenir sa peau et limiter les effets du temps ?

L’apparition de rides et le relâchement de la peau sont principalement dus à un dessèchement de la peau. Le premier réflexe à avoir est donc de prendre soin de se démaquiller soigneusement avec des gestes doux pour ne pas brusquer la peau. Il est ensuite primordial de bien l’hydrater pour lutter contre son dessèchement. Le choix de vos produits est également important : privilégiez des produits naturels qui agresseront moins la peau. Enfin, il est évident que le rythme et l’hygiène de vie ont des conséquences sur le vieillissement de la peau : fatigue, stress, pollution, tabac, températures extrêmes, expositions prolongées au soleil… Sont donc à limiter au maximum !

Quand faut-il commencer à utiliser des soins anti-âge ?

Chaque peau est différente et vieillit différemment. Mais en moyenne, il est conseillé de commencer l’utilisation de soins anti-âge entre 25 et 30 ans. Avant 25 ans, une crème anti-rides ou anti-âge pourra être trop nutritive et causer l’apparition d’imperfections, boutons, zones de brillance. Entre 25 et 30 ans, la peau commence à se détendre légèrement, on peut voir les premières rides superficielles, ou rides d’expression apparaître : c’est le bon moment pour se renseigner sur les soins anti-âge !

Quelle est la différence entre un soin anti-âge et un soin anti-rides ?

Un soin anti-âge a une action globale sur les effets du temps : fermeté, rides, tâches brunes, dessèchement…, tandis qu’une crème anti-rides agit de manière ciblée sur les rides. Les anti-âge sont donc à privilégier avant 40 ou 45 ans pour une action préventive globale. A partir de 45 ans, les rides peuvent être plus présentes et une crème anti-rides peut alors avoir un intérêt.

Quels soins anti-âge choisir ?

Chaque peau ayant des besoins spécifiques, il faut tout d’abord identifier ce qui manque à la vôtre : commence-t-elle à se relâcher ? Voyez-vous apparaître quelques taches brunes ? De petites rides apparaissent-elles aux coins de vos yeux ? Si vous avez des problèmes d’irritation, d’acné, ou d’imperfections, il est conseillé de les traiter avant de commencer à utiliser des soins anti-âge.

Il existe aujourd’hui une multitude de produits anti-âge et il est facile de s’y perdre ! Il est généralement recommandé d’utiliser 3 produits complémentaires dans sa routine beauté anti-âge :

  • Un sérum : riche en actifs concentrés, le sérum s’applique directement sur la peau après nettoyage et séchage
  • Un soin contour des yeux : la peau autour de l’œil est très fine et elle marque plus rapidement que le reste du visage. Il est donc important d’utiliser un soin spécifique pour cette zone du visage
  • Une crème hydratante anti-âge : pour nourrir et hydrater l’ensemble du visage

Quels sont les ingrédients naturels les plus efficaces dans un soin anti-âge ?

Depuis des millénaire, les ingrédients de la ruche sont reconnus pour leurs propriétés anti-âge :

Miel : Composé de plus de 180 substances différentes, le miel a de nombreuses propriétés pour la peau, connues depuis des millénaires : lutte contre les agressions extérieures et le vieillissement cutané, nutrition et hydratation, régénération…

Gelée royale : La gelée royale est utilisée depuis l’ancienne Egypte pour ses effets anti-âge. Riche en protéines bioactives, elle est également très nourrissante, hydratante, antioxydante, régénérante et permet de prévenir l’apparition de taches brunes sur la peau

Cire d’abeille : Véritable barrière protectrice, la cire d’abeille empêche sa déshydratation tout en dégageant une agréable odeur naturelle.

Propolis : Utilisée par les abeilles pour ses propriétés antibactériennes et antifongiques, la propolis présente de nombreux avantages en cosmétiques. Elle permet notamment de limiter le vieillissement de la peau lié aux UV et aux polluants et possède un fort pouvoir antioxydant.

Quels sont les bienfaits du miel pour la peau ?

Publié le 07/08/2019

Une composition complexe :

Le miel est fabriqué à partir de substances récoltées dans la nature par les abeilles pour se nourrir. Il s’agit notamment du nectar des fleurs et du miellat, substance sucrée que l’on trouve à la surface des feuilles de certaines plantes. De retour à la ruche, les abeilles mélangent le nectar et le miellat à leur salive. Le tout passe ensuite d’une abeille à l’autre : le mélange se transforme et s’enrichit jusqu’à devenir du miel ! La composition du miel dépend donc des fleurs que les abeilles sont allées butiner, et des nectars et miellats qu’elles ont rapporté à la ruche.

De manière générale, le miel est composé de plus de 180 substances différentes et il est riche en :

  • sucres sous différentes formes (fructose, glucose, saccharose…)
  • vitamines assimilables (C, B2, B3 et B5, E et K)
  • substances biologiques et aromatiques
  • minéraux et oligo-éléments

Mais quels sont les bienfaits de ce miel pour la peau ?

Le miel : nutrition et hydratation de la peau

Les éléments majeurs de la composition du miel sont les carbohydrates (sucres), qui confèrent au miel de nombreux bienfaits pour la peau, à commencer par un fort pouvoir nutritif. Ces sucres sont également considérés comme des substances hygroscopiques, qui forment une couche protectrice non grasse entre la peau et son environnement, contribuant ainsi au maintien de sa bonne hydratation.

Les vitamines ont quant à elle un triple effet nourrissant, hydratant et antioxydant. La vitamine C a un rôle particulièrement important puisqu’elle stimule la production de collagène, responsable du maintien et de la fermeté de la peau.

Les effets anti-âge et antioxydant du miel sur la peau

Le miel contient une grande quantité de composés phénoliques qui sont de puissants antioxydants. Certains miels sont particulièrement riches en ces composés phénoliques et ont donc des propriétés antioxydantes exceptionnelles : le miel de sarriette en est un bon exemple. D’autres composants du miel ont des actions antioxydantes : il s’agit de la vitamine C, des enzymes, des acides ascorbiques et des acides organiques.

Tous ces anti-oxydants permettent de neutraliser les radicaux libres de l’organisme qui s’attaquent aux membranes cellulaires. Ils limitent ainsi le vieillissement prématuré des cellules de l’organisme, et donc de la peau.

Quels sont les bienfaits de la gelée royale pour la peau ?

Publié le 07/08/2019

Dans la ruche, la gelée royale sert à nourrir les larves de moins de 3 jours ainsi que la Reine tout au long de sa vie. Elle est produite par les abeilles nourricières… Mais quels sont les bienfaits de la gelée royale pour la peau ?

La gelée royale : une composition riche et complexe

La gelée royale est composée d’eau, de sucres, de protéines, de lipides, de vitamines et de sels minéraux. Elle contient également de nombreux ingrédients bioactifs comme des acides gras, des protéines et des phénols. La composition de la gelée royale peut varier selon les saisons et le type de pollen utilisé.

Utilisation de la gelée royale en cosmétique : hydratation et nutrition 

Sur les 9 protéines bioactives que contient la gelée royale, 5 ont des propriétés nutritives car elles sont très riches en acides aminés, qui sont de réels bienfaits pour la peau. Par ailleurs, la gelée royale permet de nourrir la peau en faisant augmenter la quantité de lipides maintenant une barrière protectrice entre la peau et son environnement. C’est pourquoi elle est très appréciée par les peaux sèches car elle les protège de la déshydratation. 

La gelée royale : un allié anti-âge

La gelée royale est un des ingrédients anti-âge les plus reconnus depuis l’ancienne Egypte. En effet, de par sa composition, elle présente des propriétés hydratante, antioxydante et régénérante. Ses propriétés proviennent principalement des protéines bioactives qu’elle contient.

  • Action antioxydante :

La gelée royale a des propriétés antioxydantes : elle permet en effet d’augmenter la synthèse de certaines enzymes antioxydantes et détoxifiantes, qui limitent la dégradation des membranes cellulaires par des radicaux libres. Ainsi, les cellules de la peau sont dégradées moins rapidement.

  • Action anti-taches

La gelée royale contient des protéines bioactives capables d’inhiber en partie la synthèse de mélanine, responsable de l’apparition de taches brunes après une exposition au soleil.

  • Action régénérante

La gelée royale est impliquée dans les processus de fabrication de collagène et d’acide hyaluronique, tout en améliorant la qualité des fibres d’élastines. La peau conserve ainsi tonicité et souplesse.